Incendie de Notre-Dame : soyons attentifs au traitement des déchets toxiques

24 avril 2019

 

Communiqué de presse
 

L’incendie de Notre-Dame de Paris a certainement généré des fumées toxiques de plomb mais leur dangerosité semble avoir été endiguée(...). En outre, AirParif, l’association agréée de surveillance de la qualité de l’air en Ile-de-France, n’a pas constaté une augmentation des particules fines dans l'air de Paris.
La Société Francophone de Santé et Environnement (SFSE) tient néanmoins à attirer l’attention des pouvoirs publics sur la dangerosité des déchets toxiques issus de la combustion de la flèche et du toit constitués de 250 tonnes de plomb. Nous appelons à la plus grande vigilance avant, pendant et après le chantier de rénovation de Notre-Dame de Paris. Le plomb étant principalement un toxique cumulatif, sa dangerosité est liée à une exposition répétée et non-protégée (inhalation de fumées, ingestion de poussières).

 

Pour télécharger l'intégralité du communiqué de presse de la SFSE

Voir par ailleurs l'article sur The Conversation de Philippe Glorennec, professeur à l'EHESP

 Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur LinkedIn 

Vidéos de la SFSE sur Youtube

 

Abonnez-vous ! 

 

 

Congrès SFSE 2020

 

 

INSCRIPTION EN LIGNE

(1er mai - 6 novembre 2020)

 

 

APPEL À COMMUNICATIONS

 

 

SOUMETTRE UN RÉSUMÉ

(Date limite - 30 avril 2020)

 

 

PROGRAMME

(Mis à jour le 11 février 2020)

 

 

Plaquette de présentation

(À venir)

 

 

Plan d'accès

(À venir)

 

 

Environnement, Risques & Santé (ERS)

 

La revue 

 

"officielle"

 

de la SFSE

 

 

 

image 

 

 

Bilan d'activité 2019

 

Version PDF PDF