Incendie de Notre-Dame : soyons attentifs au traitement des déchets toxiques

24 avril 2019

 

Communiqué de presse
 

L’incendie de Notre-Dame de Paris a certainement généré des fumées toxiques de plomb mais leur dangerosité semble avoir été endiguée(...). En outre, AirParif, l’association agréée de surveillance de la qualité de l’air en Ile-de-France, n’a pas constaté une augmentation des particules fines dans l'air de Paris.
La Société Francophone de Santé et Environnement (SFSE) tient néanmoins à attirer l’attention des pouvoirs publics sur la dangerosité des déchets toxiques issus de la combustion de la flèche et du toit constitués de 250 tonnes de plomb. Nous appelons à la plus grande vigilance avant, pendant et après le chantier de rénovation de Notre-Dame de Paris. Le plomb étant principalement un toxique cumulatif, sa dangerosité est liée à une exposition répétée et non-protégée (inhalation de fumées, ingestion de poussières).

 

Pour télécharger l'intégralité du communiqué de presse de la SFSE

 Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur LinkedIn 

Vidéos de la SFSE sur Youtube

 

Abonnez-vous ! 

 

 

Congrès SFSE 2019

 

 

INSCRIPTIONS EN LIGNE

 

 

PROGRAMME

(Mis à jour le 13 septembre 2019)

 

 

Plaquette de présentation

(Mis à jour le 13 septembre 2019)

 

 

SOUMETTRE UN RÉSUMÉ

Clôturé

(Date limite - 30 avril 2019)

 

 

APPEL À COMMUNICATIONS

Clôturé

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Environnement, Risques & Santé (ERS)

 

La revue 

 

"officielle"

 

de la SFSE

 

 

 

image 

 

 

Bilan d'activité 2018

 

Version PDF PDF